Secondes italiennes. La peinture italienne au musée Jeanne d’Aboville

La Fère, Musée Jeanne d’Aboville | 29 avril – 24 septembre 2017

Les grandes expositions »Heures Italiennes » présentent les œuvres phares des différentes collections dans un territoire qui montre une grande richesse. Le musée Jeanne d’Aboville y contribue par des prêts dans quatre lieux mais cela n’épuise pas les ressources des collections italiennes du musée qui dispose encore de quelques découvertes intéressantes faites à la faveur du récolement des collections.

Vont ainsi sortir des réserves : un Mariage mystique de sainte Catherine, œuvre de l’école émilienne du XVIe siècle, ou encore Prières et offrandes dans un palais en ruine, tableau de Giovanni Ghisolfi, peintre baroque du XVIIe siècle spécialisé dans la représentation de ruines.

Musée Jeanne d’Aboville
5 rue du Général de Gaulle
02 800 La Fère
03 23 56 71 91
Site web

Tous les jours sauf mardi de 14h à 17h30


Visuel : Anonyme émilien, Mariage mystique de Sainte Catherine, XVIe siècle, huile sur bois, La Fère, Musée Jeanne d’Aboville.