Fiches pédagogiques | La peinture italienne à travers les collections des musées de Hauts-de-France

Douze fiches, richement illustrées par des œuvres issues des collections régionales, retracent les étapes marquantes de la peinture italienne, du Trecento au début du XXe siècle.

Version imprimable des fiches (5mo)

Texte des fiches : Alexandre Holin pour l’ACMHDF

La peinture de la Renaissance en Italie – introduction

Si le terme « Renaissance » est employé à partir de la fin du XIVe siècle pour désigner un renouveau des arts et des lettres en Italie, ce n’est qu’au milieu du XIXe siècle qu’il est utilisé pour qualifier l’époque qui succède au Moyen Âge.

Des œuvres d’or et de lumière

Matériau rare et coûteux, l’or recouvre les objets les plus somptueux de la peinture de style gothique international qui se développe à la charnière du Moyen Âge et de la Renaissance. À la fois matière et vecteur de lumière, l’or revêt de multiples fonctions : sur un plan matériel, il renforce la préciosité de l’œuvre … Lire la suite de Des œuvres d’or et de lumière

L’invention de la perspective

La perspective consiste à créer une illusion de profondeur sur une surface plane. Elle est inventée à Florence au début du Quattrocento, au moment où certains artistes souhaitent rendre les représentations plus conformes à la vision humaine. Alors qu’elle est déjà pratiquée de façon intuitive, Leon Battista Alberti (1404-1472) en propose une théorie dans son … Lire la suite de L’invention de la perspective

L’Antiquité revisitée

Bien que les auteurs antiques ne soient pas totalement tombés dans l’oubli au Moyen Âge, les intellectuels de la Renaissance en proposent une lecture nouvelle en cherchant non seulement à les étudier mais aussi à imiter et prolonger leurs exemples. Dans le champ de la création, le « retour à l’antique » favorise le renouveau … Lire la suite de L’Antiquité revisitée

Florence : berceau de la Renaissance et de l’histoire de l’art

Florence est le principal foyer de la Renaissance. Durant plus de deux siècles, entre le début du XIVe siècle et le début du XVIe siècle, la ville connaît un essor artistique exceptionnel soutenu tout à la fois par un commerce florissant, d’importants ordres religieux et un riche mécénat privé. Au milieu du XVIe siècle, l’artiste … Lire la suite de Florence : berceau de la Renaissance et de l’histoire de l’art

Raphaël : maître de l’équilibre

Malgré sa mort précoce, Raphaël (1483-1520) a profondément marqué la peinture italienne en incarnant le rêve humaniste d’équilibre et d’harmonie. Connaissant un début de carrière fulgurant, il s’installe à Florence à l’âge de 21 ans après une formation à Pérouse. Dans la capitale toscane, le jeune peintre côtoie Léonard de Vinci (1452-1519) et Michel-Ange (1475-1564), … Lire la suite de Raphaël : maître de l’équilibre

Qu’est-ce que le maniérisme

À partir des années 1510, les artistes commencent à se détourner de la nature, allongent les corps et compliquent les espaces pour développer un art sophistiqué qui fut qualifié ultérieurement de « maniériste ». Son émergence coïncide avec une période d’instabilités politiques et religieuses dont l’apogée est la mise à sac de Rome en 1527 par les … Lire la suite de Qu’est-ce que le maniérisme

Venise et les maîtres de la couleur

En privilégiant les effets chromatiques sur la précision des contours, Venise se distingue de de l’École florentine qui a fait du dessin la forme d’expression supérieure ; celle sur laquelle reposent tous les arts. Dans le sillage de Giovanni Bellini (vers 1432-1516), Giorgione (vers 1477-1510) et Titien (vers 1488-1576), les peintres vénitiens du XVIe siècle … Lire la suite de Venise et les maîtres de la couleur

La naissance du Baroque

La peinture de la seconde moitié du XVIIe siècle, à laquelle on accole régulièrement l’épithète baroque, est étroitement liée à l’architecture et remplit une fonction décorative. Elle se caractérise par des compositions amples et dynamiques, des effets de draperie tourbillonnant et une exagération des mouvements. Décorateurs virtuoses, les artistes baroques adaptent leurs peintures au cadre … Lire la suite de La naissance du Baroque

L’art de la Contre-Réforme : la peinture au service de la religion

À la Renaissance, peinture et religion sont étroitement liées. Le clergé étant l’un des principaux commanditaires, les peintres sont tenus de respecter un programme préétabli. Ce phénomène prend une importance plus grande à la fin du XVIe siècle, dans le climat de la  Contre-réforme catholique : face à la montée de la critique protestante(1) et en … Lire la suite de L’art de la Contre-Réforme : la peinture au service de la religion

L’essor du paysage au XVIIIe siècle

Le paysage prend un essor important dans l’Italie du XVIIIe siècle, plus particulièrement à Rome et à Venise, villes très prisées par les premiers touristes issus de l’aristocratie européenne. Deux grands types de paysages connaissent les faveurs des collectionneurs : les vedute (représentation réaliste d’une vue urbaine) et les capricci (paysages imaginaires combinant des fragments … Lire la suite de L’essor du paysage au XVIIIe siècle